À l’aube du Sommet de la finance durable de Montréal, le Québec est-il en avance ou en retard ?

À quelques jours de la deuxième édition du Sommet de la finance durable, il est opportun de se questionner sur le positionnement du Canada et du Québec dans le domaine de la finance durable. Apprenez-en davantage sur l’état des lieux.

6/2/2022

Le Québec : devenir un chef de file de la finance durable

À quelques jours de la deuxième édition du Sommet de la finance durable qui aura lieu au centre Phi les 18 et 19 mai prochain, il est opportun de se questionner sur le positionnement du Canada et du Québec dans le domaine de la finance durable.

Depuis l’adoption du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques (CPC) le 9 décembre 2016, les ministres de l’Environnement et du Changement climatique et des Finances du Canada ont conjointement mis sur pied en 2018 le Groupe d’experts sur la finance durable.

Son but ?

Examiner les possibilités et les défis auxquels le Canada fait face et présenter un ensemble de recommandations visant à adapter la finance durable et à l’harmoniser avec les objectifs climatiques et économiques du pays.

Un premier rapport en 2019

C’est en 2019 que paraît le rapport final du groupe d’experts sur la finance durable. Son écriture souligne le point de départ d’une mobilisation des institutions gouvernementales pour aider à transformer le secteur financier pour qu’il réponde mieux aux grands défis sociétaux.

Pourquoi un rapport sur la finance durable ?

Parce que la finance a un rôle essentiel à jouer pour soutenir l’économie réelle tout au long de la transition énergétique.

La « finance durable » s’axe sur la mise en place de l’expertise, de l’ingéniosité et de l’influence du secteur financier vers les défis et opportunités que posent les changements climatiques.

Dans ce rapport, 15 recommandations sont formulées qui visent à généraliser la finance durable en stimulant les activités, les structures et les comportements essentiels du marché.

Elles s’articulent autour de trois piliers : l’occasion, les éléments fondamentaux à l’échelle du marché et les produits et marchés financiers favorisant une croissance durable.

 

15 recommandations pour transformer la finance

Pilier I : L’occasion

1.        Définir le cheminement à long terme du Canada vers une économie à faibles émissions et respectueuse du climat, secteur par secteur, et élaborer un plan d’immobilisations.

2.       Permettre aux Canadiens d’affecter leur épargne à des investissements respectueux du climat et offrir des incitatifs à le faire.

3.       Mettre sur pied un conseil canadien d’action en matière de finance durable, appuyé par un secrétariat interministériel, pour conseiller et aider le gouvernement du Canada à la mise en œuvre des  recommandations.

Pilier II : Les éléments fondamentaux à l’échelle du marché

4.       Créer un centre canadien d’information et d’analyse climatiques (CCIAC) à titre de source faisant autorité en matière d’information et d’analyse des données sur le climat.

5.       Définir et appliquer une approche canadienne de mise en œuvre des recommandations du Groupe de travail sur les divulgations  financières liées au climat (GTDFC).

6.       Clarifier la portée de l’obligation fiduciaire dans le  contexte des changements climatiques.

7.       Promouvoir un écosystème de soutien financier informé

8.       Intégrer les risques liés au climat à la surveillance, à  la réglementation et à la supervision du système financier.

Pilier III : Les produits et marchés financiers  favorisant une croissance durable

9.       Assurer l’expansion du marché canadien des instruments verts à taux fixe, et instaurer une norme générale à l’appui du financement  axé sur la transition.

10.     Promouvoir l’investissement durable en tant qu’investissement normal au sein de la communauté canadienne de gestion des  actifs.

11.       Définir l’avantage du Canada sur le marché des technologies propres et sa stratégie de financement.

12.     Soutenir l’industrie canadienne du pétrole et du gaz naturel à se bâtir un avenir à faible émission et compétitif à l’échelle  mondiale.

13.     Accélérer le développement d’un marché dynamique de la  rénovation d’immeubles privés.

14.     Harmoniser la stratégie du Canada en matière d’infrastructures avec les objectifs de croissance durable à long terme, et tirer parti des capitaux privés pour assurer son exécution.

15.     Mobiliser les investisseurs institutionnels canadiens dans le financement du réseau canadien d’électricité du futur.

« Pour que le Canada atteigne ses objectifs à long terme, la finance durable doit devenir simplement la finance. »

Sources : Changer de vitesse : les progrès de la finance durable au Canada, 2021, p.10

Rapport final du groupe d'experts sur la finance durable, 2019, p.6-7

Huit gestionnaires de placements autour de la table un an plus tard

Un an après, ce sont les chefs de la direction des huit plus importants gestionnaires de placements de régimes de retraites canadiens qui lancent un appel dans le but de favoriser une croissance économique durable et inclusive.

Quelles actions concrètes ?

Ils appellent les entreprises et investisseurs à fournir des données environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) complètes et cohérentes, à renforcer la divulgation ESG au sein de leurs propres organisations et à allouer des capitaux aux investissements les plus susceptibles de permettre de créer de valeur durable à long terme.

Dans la pratique, la métropole de Montréal a su tirer son épingle du jeu en se classant 1 au Canada et  en Amérique du Nord en finance durable en 2021 selon le classement internationalGlobal Green Finance Index 7.

Ce centre financier compte plus de 110 000 emplois et 3000 entreprises, et se démarque comme haut lieu de la finance durable en Amérique du Nord grâce notamment aux actions audacieuses de ses membres tel que l’organisation de la première édition du Sommet de la finance durable en octobre 2021 par Finance Montréal.

État des lieux : Où en sommes-nous ?

Malgré les actions prises, le Canada et le Québec ont pris du retard par rapport à l’Europe, le Royaume-Uni ou encore les États-Unis. Lors du dernier classement du Global Green Finance Index (GGFI9) paru le mois dernier, Montréal perdait sa place de leader au Canada face à Vancouver et arrivaiten Amérique du Nord.

Paru en 2021, le rapport sur les progrès de la finance durable met en lumière ce retard en analysant les actions prises par rapport aux 15 recommandations proposées en 2019.

Quels progrès réalisés ?

Malgré des progrès marginaux ou minimes pour les recommandations 11 à 15 autour du secteur de l’énergie, des avancées encourageantes ont été réalisées :

·       Recommandation 3 : Progrès significatifs avec la création du conseil d’action canadien en matière de finance durable – auteur du rapport.

·       Recommandation 6 à 10 : Des progrès modérés sont à noter dans ce qui a trait à la transformation du secteur financier.  

Si on le compare au reste du monde, les auteurs du rapport notent que le Canada a accumulé du retard.

« En dépit de progrès considérables, un grand nombre d’enjeux cruciaux auxquels le Canada faisait face en 2019 […] figurent encore parmi ceux qui nous interpellent aujourd’hui. »

 Changer de vitesse : les progrès de la finance durable au Canada, 2021, p.2

En comparaison, l’Europe et le Royaume-Uni ont renforcé leurs normes d’investissement responsable et le président américain veut imposer des conditions beaucoup plus strictes pour inclure les changements climatiques.

De plus, seulement une des huit plus grandes caisses de retraites canadiennes qui combinent près de $1,8 milliards en gestion s’est jointe à l’Alliance financière Carney Glasgow pour le net zéro. Cette coalition oblige ses membres à respecter certaines normes de durabilité.

Est-ce que ce type d’engagement est de la poudre aux yeux ? Peut-être. Mais si on considère l'adhésion à l'alliance comme un engagement de premier plan dans la lutte contre la crise climatique, l'absence de ces grands acteurs du secteur soulève des questions quant à leur dévouement pour la cause.

S’inspirer des pionniers comme Fondaction

On assiste de plus en plus à des prises de positions et des engagements concrets proposés par les acteurs du secteur. Mieux encore, certaines entreprises mettent la finance durable au cœur de leurs modèles d’affaires notre client Fondaction a fait de la finance durable sa raison d’être depuis sa création.

Cette entreprise pionnière est animée par quatre dimensions autour de :

•     L’action pour le climat et la biodiversité ;

•     L’équité sociale et l’inclusion ;

•     Le renforcement des économies locales ;

•     Donner du sens à l’épargne.

Fondaction a entièrement arrimé sa chaîne des valeurs à des objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU alignés avec sa mission. L’entreprise est aussi signataire du Pacte mondial et des Principes pour l’investissement responsable (PRI) qui évalue et analyse sa performance en produisant chaque année des rapports dans ces domaines.

Depuis 2006, Fondaction est l’une des premières institutions à produire un rapport de développement durable. L’entreprise a aussi décidé de s’engager à tripler la valeur de ses investissements d'impact d'ici 2025.

La Caisse des Dépôts et Placement du Québec

Un autre acteur notable qui agit en chef de file de la révolution en marche pour la finance durable est la Caisse des Dépôts et Placement du Québec (CDPQ). Elle s’est dotée d’une stratégie climatique pour la gestion des fonds depuis 2017 et s’est engagée à réduire de 60% l’intensité carbone de son portefeuille d’ici 2030. Elle s’est aussi engagée en septembre 2021 à liquider ses actifs dans le secteur pétrolier d’ici la fin de l’année 2022.

D’autres acteurs clés s’impliquent

D’autres acteurs du secteur – que nous sommes fiers de compter parmi nos clients – ont aussi décider de monter dans le train de la révolution en route pour transformer la finance avec des actions a hauts impacts :

•   Desjardins : Adopte un plan d'action qui vise un bilan zéro émissions nettes d'ici 2040.

•   Le Fond des Travailleurs Québécois (FTQ): Formalise sa politique de placements pour favoriser les gestionnaires locaux et augmenter sa proportion de fonds gérés localement.

•   Investissements PSP : Publie son rapport annuel sur l'investissement responsable et travaille avec des partenaires de l'industrie pour soutenir la normalisation des données et des indicateurs clés de performance.

•   iA Groupe financier : Signataire des Principes pour l'investissement responsable des Nations Unies, s'engage à renforcer l'intégration des facteurs ESG dans ses stratégies d'investissement, ses processus et ses opérations.

En route vers le Sommet : la finance comme catalyseur du changement

Adsum Groupe Conseil est ravi de pouvoir prendre part au Sommet de la finance durable cette année du 18 au 19 mai 2022 au côté de nos collaborateurs, leaders de la finance québécoise tel que Fondaction, CDPQ, FTQ et Desjardins.

Le thème cette année, « Au-delà du net-zéro : la finance comme catalyseur du changement », tombe à point nommé : il n’a jamais été aussi urgent pour les acteurs du secteur de s’unir pour agir collectivement.

Cliquez ici pour plus d’information sur le Sommet de la finance durable 2022.

Au plaisir de vous y rencontrer et de faire notre part pour un meilleur monde, un projet de transformation à la fois.

Vous désirez en savoir davantage sur les bonnes pratiques matière de financement durable?

Planifiez une rencontre avec l’un de nos experts, contactez-nous.

À propos d'Adsum Groupe Conseil

Cabinet-conseil en management, Adsum Groupe Conseil vous accompagne pour répondre à une problématique bien précise: trop souvent, les plans stratégiques ne restent qu’à l’état d’idées couchées sur papier. Notre postulat de base est que la gestion de projet constitue un véhicule idéal pour concrétiser votre vision. C'est ainsi que nous accompagnons nos clients issus des secteurs publics, privés et des fonds d'investissements, en faisant le pont entre le design de votre stratégie d'affaires et son exécution.

Basée à Montréal depuis 2014, notre firme offre des services-conseils en planification globale, en gestion de projets et programmes ainsi qu’en gestion de la transformation. Nous sommes une réelle communauté de consultants d'expérience, spécialisés dans les domaines des finances, de l'énergie, du transport et de la santé et unis par une mission commune : implanter la vision d'entreprises innovantes.

 

Références

British Columbia Investment Management Corporation (BCI).(2020, November 25). Les Chefs de la direction des huit plus importants gestionnaires de placements de régimes de retraite Canadiens Lancent un appelaux entreprises et aux investisseurs à favoriser une croissance économique durable et inclusive. Retrieved May 3,2022, fromhttps://www.newswire.ca/fr/news-releases/les-chefs-de-la-direction-des-huit-plus-importants-gestionnaires-de-placements-de-regimes-de-retraite-canadiens-lancent-un-appel-aux-entreprises-et-aux-investisseurs-a-favoriser-une-croissance-economique-durable-et-inclusive-898944214.html
Cleary, S., & Hakes, A.(2021, September). Changer de vitesse : les progrès de la financedurable au Canada. L’institut de la finance durable. Recherche : L'état de la finance durable au Canada. Retrieved April29, 2022, fromhttps://smith.queensu.ca/centres/isf/research/state-sustainable-finance.php
Décarie, J.-P. (2021, October 8). Le Canada, Retardataire de l'investissement durable. La Presse.Retrieved April 29, 2022, fromhttps://www.lapresse.ca/affaires/chroniques/2021-10-08/le-canada-retardataire-de-l-investissement-durable.php
Environnement et changement climatique Canada. (2017, December1). Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.Canada.ca. Retrieved May 2, 2022, fromhttps://www.canada.ca/fr/services/environnement/meteo/changementsclimatiques/cadre-pancanadien.html
Global Green Finance Index. (2022,April). Global Green Finance Index. GGFI 9 rank - long finance.Retrieved April 29, 2022, fromhttps://www.longfinance.net/programmes/financial-centre-futures/global-green-finance-index/ggfi9-explore-data/ggfi-9-rank/
Macklem, T., Chisholm, A.,Thomassin, K., & Zvan, B. (2019). Rapport final du groupe d'experts sur la finance durable.https://publications.gc.ca/. Retrieved April29, 2022, from https://publications.gc.ca/collections/collection_2019/eccc/En4-350-2-2019-fra.pdf
McKie, D., & Rinaldi, L.(2022, April 15). Are Canada's big eight pension funds committed tonet-zero? Canada's National Observer. Retrieved April 29, 2022, fromhttps://www.nationalobserver.com/2021/11/09/news/are-canadas-big-eight-pension-funds-committed-net-zero
Montréal International. (2021, October 12). Montréal, chef de file de la finance durable en Amérique du Nord. Retrieved April 29, 2022, from https://www.montrealinternational.com/fr/actualites/montreal-chef-de-file-de-la-finance-durable-en-amerique-du-nord/